En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Egalité filles-garçons

Tous les articles (7)
  • Le Parcoursup des filles

    Par Stephanie Doffagne, publié le jeudi 28 juin 2018 09:24 - Mis à jour le jeudi 28 juin 2018 09:24
  • semaine des médias et de la presse : intervention de "Génération Numérique" sur toutes les classes de 2nde

    1
    Par Stephanie Doffagne, publié le vendredi 23 mars 2018 08:11 - Mis à jour le vendredi 23 mars 2018 08:11
  • table ronde sur le thème " filles ou garçons dans un métier de filles et / ou garçons"

    1
    Par Stephanie Doffagne, publié le mardi 23 janvier 2018 14:49 - Mis à jour le mardi 23 janvier 2018 14:49
  • semaine de l'égalité du 10 au 17 octobre 2016

    1
    Par Stephanie Doffagne, publié le vendredi 23 septembre 2016 16:11 - Mis à jour le jeudi 24 novembre 2016 13:24

    La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l’école de la République rappelle que la transmission de la valeur d’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l’école primaire.


    L’école doit contribuer à tous les niveaux à favoriser la mixité et l’égalité entre les filles et les garçons, notamment
    en matière d’orientation et oeuvrer à la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes.


    Pour cela, l’Académie de Grenoble se lance dans une démarche innovante et volontariste pour promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons en organisant la première semaine de l’égalité.
    Durant cette semaine, différentes manifestations sont proposées à destination des personnels d’éducation et d’encadrement, et des élèves. Ces actions sont construites en partenariat avec les acteurs du monde économique
    et associatif, les collectivités territoriales et les Universités Savoie-Mont Blanc et Grenoble Alpes.
    Ces actions répondent pour la plupart d’entre elles aux objectifs des parcours Citoyen et Avenir, en contribuant,
    dans le respect mutuel, à la découverte du monde économique et professionnel, à l’élévation du niveau d’ambition sociale et professionnelle de chaque élève.


    Claudine SCHMIDT-LAINE
    Recteur de l’Académie de Grenoble
    Chancelier des Universités
     

  • projet mené avec la classe de 2nde 2 - année scolaire 2016-2017

    Par Stephanie Doffagne, publié le jeudi 13 octobre 2016 08:42 - Mis à jour le jeudi 13 octobre 2016 08:42

    Projet "égalité filles- garçons" en classe de 2nde

     

    1. Des constats / saisie de données :

    Le comportement des filles et les garçons de seconde 2 au cours d’une sortie de terrain au parc Itchévan

    L’objectif principal de cette sortie est d’étudier l’écosystème du ruisseau afin d’aborder la notion de biodiversité dans le cadre du programme de SVT.

    L’étude se fait par groupe de 2 ou 3 élèves. Tous les groupes sont mixtes (soit 1 fille et 1 garçon ; soit 2 garçons et 1 fille ; soit 2 filles et 1 garçon). Les groupes (12 au total) s’organisent librement pour effectuer le travail qui sera évalué.

    Parmi les taches à effectuer, nous en distinguons particulièrement deux et regardons, à postériori, si elles ont été effectuées par des filles ou des garçons.

     

    Taches effectuées

    Par une fille

    Par un garçon

    Par une fille et un garçon

    Récolte de végétaux et d’animaux dans le ruisseau

     

     

    1.  

     

    1.  

    Rédaction du compte rendu

     

    1.  

     

     

    1.  

    Pour 6 groupes (1/2 classe) … A suivre.

    Utilisez ces données pour formuler une problématique (problématique question)

    1. Problématique 1 : comment expliquer les différences comportementales entre les filles et les garçons ? (au cours de la sortie)

    Remarques : l’échantillonnage est de 32 élèves. Est-ce suffisant pour généraliser ?  Que disent les statistiques ?

     

    Tentez de résoudre la problématique : (données / constats ≠ interprétations / explications)

    1. Vos hypothèses : (généralisation)

    Gènes

    ?                      Hormones                              CERVEAU                      COMPORTEMENT

    Environnement :

    - apprentissage

    - expériences vécues

     

    1. Reformulation problématique / problématique sous-jacente :

    Problématique 2 : les comportements sont-ils déterminés dès la naissance et pour toujours ?

    Problématique 3 : comment développer des aptitudes diverses et bien équilibrées sur le plan cognitif et émotionnel ?

     

    1. Mise en œuvre de projets pour valider ou réfuter nos hypothèses
    • Des connaissances actuelles sur le cerveau : la plasticité cérébrale

    Vidéo de 8 min 29 : Catherine Vidal (Neurobiologiste, Directeur de recherche à l’institut Pasteur) et la plasticité cérébrale

    Vidéo de 5min 29 : La plasticité cérébrale Céline Alvarez(professeure des écoles)

    •  
    • Psychologie cognitive expérimentale : Travaux de Huguet & Régner (2007, 2009).

    Vidéo de 26min 30 à 35 min : Les stéréotypes de genre Pascal Huguet directeur de recherche au CNRS

    • Statistiques et comparaison filles garçons Ouvrage de Lise Eliot (maitre de conférences en neurosciences à Chicago) « cerveau rose cerveau bleu »

     

    1.  
    • Voir des différences entre les filles et les garçons (ou entre des individus) ne signifient pas qu’elles sont incrustées dans le cerveau depuis la naissance et qu’elles y resteront.
    • Plasticité cérébrale = capacité du cerveau à se réorganiser en fonction des stimulations qu’il reçoit, de l’expérience vécue.
    • Malgré nous, Les stéréotypes s’opposent à notre réussite et orientent nos choix.

    « Plusieurs stéréotypes de sexe dont l'influence sur le comportement est repérable assez tôt au cours du développement cognitif font in fine obstacles à l'insertion des filles et des femmes dans les filières scientifiques et techniques. Ces travaux non seulement contribuent à falsifier l'hypothèse d'une supériorité masculine dans les domaines considérés (mathématiques, capacités visio-spatiales, raisonnement), mais apportent aussi un nouvel éclairage s'agissant de la désaffection des filles et des femmes pour les filières scientifiques et techniques. »

    • La variabilité individuelle dépasse le plus souvent la variabilité entre les sexes qui, en conséquence fait figure d’exception.

     

    1. Retour sur nos comportements…

    Pour échapper aux stéréotypes (subis malgré nous) et pour conduire le plus de personnes (y compris nous-même) vers une réussite scolaire, professionnelle et personnelle ; parmi les aptitudes suivantes qu’elles sont celles qu’il est souhaitable de  développer davantage chez les filles, chez les garçons ?

    Parole

    Lecture

    Math

    Aptitudes spatiales

    Dextérité manuelle fine

    Aptitude physique

    Compassion

    Ambition

    Sens de la diplomatie

    Confiance en soi

     

    Et si nous retournions en sortie sur le terrain….  

     

    1. Projet fin classe de seconde : Si les élèves éduquaient les enseignants

     

    a)suivi des séances dans l ENT

     

    b) 2 scénettes élaborées et jouées par des filles et des garçons de seconde à destination des enseignants et d’autres élèves.

    Scénette 1 : la sortie SVT sur le terrain en jouant les stéréotypes

    Scénette 2 : la même sortie sans les stéréotypes

     

    1.  ? Utilisation en classe de Première pourillustrer les attentes des TPE en série S

     

    1.  ? Suivi des élèves en 1ère/ terminale. Orientation ? Projet ?

     

     

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs